(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Profitez du temps des fêtes pour faire la paix dans votre coeur

annonce_siteweb_2015_96dpi.jpgVoilà une autre année qui s’achève! Lorsque la fin de l’année approche, vous dites-vous que le temps a passé trop vite et que vous n’avez pas eu la chance de faire tout ce que vous vouliez ou aviez promis de faire? Si c’est le cas, vous terminez l’année en ayant des regrets. Ces regrets vous empêchent d’être en paix avec vous-même.

Un autre exemple de situation qui nuit à votre paix intérieure et que j’entends souvent est celui où des personnes perdent un être cher avec qui elles souhaitaient régler des différends depuis longtemps, mais qui n’a jamais pris le temps de le faire. Suite au décès elles se sentent coupables, s’en veulent et sont bouleversées chaque fois qu’elles pensent à la personne décédée.

Et vous? Y a-t-il une personne parmi vos proches avec qui vous vivez des malaises depuis trop longtemps, avec qui vous ne vous sentez pas bien et que vous ENDUREZ?

Si c’est le cas avec l’un de vos parents, je vous conseille fortement de faire la paix le plus tôt possible. Pourquoi? Parce que faire la paix véritablement avec ses parents affecte directement toutes les relations avec les personnes du même sexe que le parent concerné. Si vous êtes une femme et que vous faites la paix avec votre mère, vos relations avec vous-même ainsi qu’avec toutes les femmes de votre entourage s’amélioreront. Il en va de même pour un homme qui fait la paix avec son père.

Le seul moyen efficace et rapide pour y parvenir est la RÉCONCILIATION et le PARDON DE SOI.

Prenons l’exemple d’un homme qui veut se réconcilier avec son père. Il doit d’abord accepter l’idée qu’il l’a choisi avant sa naissance afin d’accomplir une partie de son plan de vie, qu’il n’y a pas de hasard et que tout a sa raison d’être. Il est important de comprendre que nous attirons des personnes ou des situations dans notre vie parce que nous avons BESOIN d’apprendre quelque chose, même si notre ego veut nous faire croire qu’une situation ou qu’une personne dérangeante est responsable de nos malaises.

Donc, tant et aussi longtemps que cet homme n’accepte pas que l’attitude de son père est le reflet de ce qu’il a à apprendre et à accepter, il n’arrivera pas à se réconcilier avec lui ainsi qu’avec tous les hommes qui ont le même comportement que son père.

Une fois cette étape d’acceptation terminée, il devra noter de quoi il l’accuse et comment il se sent avec lui. Ensuite, il pourra noter de quoi il a peur POUR LUI lorsque son père le dérange ainsi que toutes les attentes qu’il a depuis toujours à son égard.

La prochaine étape sera facile à accomplir s’il accepte le fait qu’il attire cette attitude de son père à cause d’un aspect de lui-même dont il n’est pas conscient. Il doit donc réaliser que son père est présent dans sa vie afin de lui faire comprendre qu’il s’accuse des mêmes choses dont il l’accuse et vice versa.

Je conviens qu’il n’est pas facile d’adhérer complètement à cette grande loi de la responsabilité, mais c’est un fait : tout ce que nous vivons avec une autre personne est réciproque et nous vivons la même chose avec nous-mêmes. Ce n’est qu’en pratiquant sans cesse cette notion de responsabilité qu’on obtient de bons résultats.

Le jour où cet homme aura fait ce travail en lui-même et qu’il aura de la compassion pour son père qui a vécu la même chose avec son parent du même sexe, il sera soulagé d’un grand poids. Son cœur s’ouvrira pour faire place à la paix puisqu’il saura que son père a souffert au même degré que lui.

Par contre, le vrai miracle se produira seulement au moment où il aura la même compassion pour la partie en lui qui a souffert et qui a accusé son père. Cette partie ne pouvait pas savoir que les autres étaient son reflet puisqu’elle souffrait autant que le père.

Cet homme constatera qu’un miracle a eu lieu entre son père et lui au moment où il parviendra à partager avec son père tout ce qu’il a découvert en faisant cet exercice dans son cœur. Je dis que c’est un miracle parce que suite à un pardon les relations changent si positivement qu’elles remplissent le cœur des personnes concernées de joie ce qui engendre souvent une guérison physique ou psychologique.

Si vous entreprenez une démarche de pardon, souvenez-vous que vous devez la faire pour vous et non pour les autres. Ils en bénéficieront aussi de toute façon.

Faire le pardon avec quelqu’un est le plus beau cadeau que vous puissiez vous offrir pour terminer l’année en beauté et débuter l’année en paix.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les items suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend