(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

La comparaison peut être nocive

SAVIEZ-VOUS que la comparaison est nocive ? Annonce EB_300X250_fille_regard.jpg

C'est seulement en vérifiant comment vous vous sentez suite à la comparaison que vous pouvez savoir si elle est utile ou nocive.

En effet, les gens se comparent aux autres beaucoup trop souvent.

Il existe deux raisons majeures :

  • Quand on ne s’aime pas et qu'on se rejette, on donne raison à son ego en se comparant à ceux qu’on considère comme étant supérieurs.
  • Quand on a besoin de se rassurer, on se compare à ceux qu’on considère comme étant inférieurs.

Je ne dis pas qu’il est interdit de se comparer, mais soyez alerte à ce qui se cache derrière la comparaison. Si vous vous comparez par exemple à une personne de votre âge qui est en meilleure condition physique et que cela vous stimule à vous prendre en mains, cette comparaison est utile pour vous. Hélas!, ce qui arrive plus souvent, c'est que vous vous comparez en dénigrant l’autre ou vous vous dénigrez vous-même. Les deux situations ne peuvent en aucun cas vous stimuler, au contraire, elles vous enlèvent de l’énergie.

Il est vrai qu’il est de plus en plus difficile dans notre société de consommation de ne pas se comparer. Les publicités nous influencent beaucoup. Nous voulons sans cesse ce qui est « à la mode », ce qui est « in », ne pas passer pour vieux jeu, etc. Nous ne nous rendons pas compte que nous bloquons notre créativité.

Beaucoup de jeunes vont à l’autre extrême, ils veulent être différents. Ils s’habillent et agissent de façon à choquer les autres. Quand vous les regardez, il est facile de penser qu’ils ne sont pas « corrects » et de vous croire mieux qu’eux. Si vous avez des enfants de leur âge, vous les comparez pour vous assurer qu'ils ne les imiteront pas.

Quand vous vous comparez à ce qui est supposé être bien ou pas bien, cela signifie que vous cherchez à être normal. Ce besoin humain faisait partie de l’époque précédente et devrait complètement disparaître de notre vocabulaire. Dans l’ère du Verseau, nous recevons une énergie nouvelle pour être naturels plutôt que normaux. Cela signifie de faire confiance à notre propre nature, la respecter, la mettre en valeur.

C’est quoi être naturel pour vous ? Vivre à grande vitesse ou lentement ? Préférer l’homosexualité ou l’hétérosexualité ? Vivre dans l’abondance ou avec très peu ? Être chef d’entreprise ou bohème ? Un est-il mieux que l’autre ? Il n’y a que l’ego qui en déciderait.

Je vous rappelle que l’ego est composé de toutes vos croyances avec lesquelles vous êtes nés et qui ont été éveillées par votre famille et votre environnement. Voilà pourquoi personne ne compare (soi ou les autres) de la même façon ni avec le même genre de personnes. Qui dit ego dit blessure activée. C'est quand les blessures de rejet et d’injustice sont activées, donc que vous êtes influencés par votre ego, que vous comparez le plus. Ces deux blessures causent une éternelle insatisfaction. Elles vous font penser ou parler en terme de « trop » ou « pas assez ». Ces deux expressions signifient que vous vous comparez à ce que vous croyez être « juste assez ». Qui l'a décidé ? Le savez-vous ?

Nous cherchons donc à nous conformer à l’image qu’on nous enseigne de ce qui est acceptable ou non et sans nous en rendre compte, nous devenons des moutons. Le fait de se comparer brime notre liberté d’être tel que nous voulons, d’oser être différent, de vivre différentes expériences, et par conséquent devenir de moins en moins créatifs.

En cette époque de grand changement, il nous est impossible de savoir vraiment qui nous voulons être, car c’est sans cesse à découvrir, au fur et à mesure que nous allons vers du nouveau. Il est beaucoup plus sage de profiter de qui nous sommes à chaque instant. Être soi, c’est prendre le temps de découvrir ce que nous voulons être, faire et avoir dans le moment présent, ce qui nous enthousiasme ; tout en n’étant pas en réaction à ce que sont, font et ont les autres.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Voici des suggestions pour entreprendre une démarche intérieure plus en profondeur sur le sujet de cet article :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend