(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Comment vous préparer pour vivre un automne énergisant

Annonce EB_300X250_couple_banc.jpgSelon la médecine chinoise, chaque saison est en étroite relation avec un organe du corps humain; les poumons recevraient donc davantage d’énergie entre le 15 août et le 28 octobre.

Les poumons font partie des organes les plus importants du corps. En effet, ils sont les principaux organes de la respiration, car c'est à leur niveau que se font les échanges gazeux entre l'air et le sang (transformation du sang veineux en sang artériel). Ils approvisionnent donc l'organisme en oxygène, carburant des cellules, et éliminent le gaz carbonique, déchet de la combustion de ces cellules. Ils ont ainsi un effet direct sur le bon fonctionnement du cœur, car si les poumons sont forts, la circulation du sang sera bonne.

Physiquement, vous pouvez prendre soin de vos poumons en prenant le temps de bien respirer au lieu de respirer de façon superficielle. Soyez conscient de l’air qui pénètre en profondeur dans vos poumons. Cela ne veut pas dire de respirer sans cesse profondément, mais plutôt de suivre l’air qui entre en vous et de sentir cet air dilater vos côtes. Ensuite, retenez cet air quelques secondes puis expirez. L’idéal est de prendre le même temps pour inspirer, retenir et expirer. Par contre, si vous voulez vous détendre ou vous libérer de votre stress, expirez plus longuement que lors de l’inspiration. Il faut aussi considérer la qualité de l’air que vous respirez. Si vous habitez et travaillez en ville, dans un endroit climatisé par surcroît, il est fortement recommandé de marcher à tous les jours dans la nature, en montagne si possible, où l’air est le plus énergisant.

Il est aussi important de vous occuper de vos poumons sur le plan psychologique. En effet, il a été reconnu que les problèmes associés aux poumons ont toujours un lien avec la tristesse causée par le mal de vivre. Les sentiments et les émotions apparentés à la tristesse sont la peine, le chagrin, la dépression, les remords, la mélancolie, l’affliction et la désolation.

Ces états d’âme peuvent être temporaires, c’est-à-dire qu’ils peuvent découler d’une séparation, de la perte d’un être cher ou d’une grande déception. Par contre, s’ils perdurent, ils affectent directement l’énergie et la qualité du travail des poumons. Les symptômes de poumons vidés d’énergie sont l’essoufflement, l’étouffement, la fatigue, une voix faible, des pleurs fréquents, des états dépressifs, etc.

Décidez que vous avez le droit d’être heureux et de jouir de la vie, même si vos proches sont malheureux, même si quelqu’un de cher disparaît de votre vie. Vous êtes ici pour manifester votre plan de vie et vivre dans l’amour et l’acceptation.

Acceptez aussi le fait que personne ne vous appartient. Ceux qui décident de partir sont à l’écoute de leur propre plan de vie. Vous vivez ce genre d’expérience pour apprendre à lâcher prise, c’est-à-dire accepter le fait que vous ne pourrez jamais contrôler les faits et gestes ainsi que les états d’âme de tous ceux qui vous entourent.

Chaque jour, prenez le temps de mettre de la joie dans votre vie. Vous le méritez. Vous fortifierez ainsi vos poumons et votre cœur, ce qui vous aidera à bien vivre les mois d’automne et d’hiver qui sont souvent plus propices aux états dépressifs.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend