(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Les bienfaits de la persévérance

Banniere_300x250_Ecoutetoncorps_oct_2014.jpgPlusieurs personnes me demandent ce qui est à la base du succès de l’école de vie ÉCOUTE TON CORPS. Je réponds toujours que c’est grâce à ma persévérance. J’ai eu l’occasion de développer cette grande persévérance pendant mes seize années dans la vente qui ont précédé la création de mon école. La vente n’était pas un métier facile, car travaillant pour mon compte personnel, des moments difficiles survenaient et me décourageaient. Dans mon cas, ce fut plus difficile durant les années où j’étais seule avec mes trois adolescents et que je ne savais jamais d’un mois à l’autre le salaire que je gagnerais.

C’est durant ces années que j’ai développé la persévérance. Qu’est-ce que la persévérance ? Dans le dictionnaire, on écrit que c’est « continuer à faire quelque chose en faisant preuve de ténacité, être déterminé, volontaire. »

Malheureusement, certaines personnes croient qu’être persévérant signifie être entêté et rigide. C’est pourquoi elles ne veulent pas être ainsi ou si elles le sont, elles trouvent qu’être persévérant est très difficile, douloureux et stressant.

J’ai dû vivre tous ces aspects avant d’arriver à savoir ce qu’était la persévérance. Par exemple, dans les années 90, j’ai fondé un centre de santé Écoute Ton Corps dans les Laurentides alors que j’avais déjà mon école de développement personnel à Montréal. J’avais donc deux entreprises à gérer. Mon temps était pris bien au-delà de mes limites, mais étant bien rigide, je ne voulais pas admettre que c’était difficile. Les personnes rigides ne veulent pas admettre l’aspect négatif des choses ou des personnes. Elles se font croire que tout va bien, nient la réalité, se causant ainsi beaucoup de stress.

J’ai également été entêtée, ne voulant pas écouter les conseils de mon associé qui savait que je m’en demandais trop et que je m’endettais beaucoup trop. Je voulais lui prouver que j’étais capable. J’utilisais mal mon autorité en ne vérifiant même pas ce que mon équipe vivait dans cette situation. Dans le temps, je croyais qu’étant la patronne, ils devaient tous se soumettre à mes décisions.

Aujourd’hui, je remercie sans cesse cette expérience qui m’a aidée à me découvrir et à réaliser que je n’ai pas à m’en demander autant ni à toujours vouloir prouver quelque chose. J’ai enfin réalisé, au bout de deux ans, que c’était trop pour moi et j’ai fermé ce centre de santé en me créant une énorme dette.

Aujourd’hui, je sais qu’être persévérante, c’est de savoir ce que je veux, de me demander ce que ce désir va m’aider à ÊTRE et si ça m’enthousiasme (ça fera WOW! à l’intérieur de moi). Il ne reste qu’à trouver les actions nécessaires pour y arriver.

Il est primordial de faire la différence entre ce que nous voulons être et les moyens que nous utilisons pour y arriver. Lors de l’expérience citée ci-dessus, je voulais être fière. Je croyais que le moyen idéal était d’avoir un grand centre de santé. En réalité, ce n’était qu’une façon parmi tant d’autres. Lorsqu’un moyen s’avère trop difficile, le mieux est de le reconnaître et d’utiliser notre énergie à en trouver un autre au lieu de s’entêter au premier moyen trouvé, en gardant notre besoin bien en vue.

Lorsque j’ai lâché prise et fermé ce centre de santé, mon premier livre est sorti, ne sachant pas du tout que ce pouvait être un autre moyen pour être fière de moi. Je l’ai bien constaté lorsqu’il a commencé à battre tous les records de vente.

Depuis, quoi qu’il arrive dans ma vie, si ce que j’entreprends n’apporte pas les résultats escomptés, je reviens toujours à qu’est-ce que je veux être ? et quelles actions puis-je faire pour y arriver ? plutôt que de m’accuser de ne pas y être arrivée tout de suite. L’important est de ne pas s’arrêter sur ce qui ne va pas, mais plutôt de s’attarder sur la solution et PASSER À L’ACTION.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les items suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend