(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Êtes-vous une personne spirituelle?

Annonce EB_300X250_fille_regard.jpgComment peut-on déterminer si une personne est spirituelle? Est-ce parce qu'elle est très pieuse? Parce qu'elle va à la messe tous les dimanches? Parce qu'elle est végétarienne? Parce qu'elle médite tous les jours?

Non. Une personne spirituelle est tout simplement une personne qui est en harmonie avec elle-même et avec tout ce qui l'entoure : la nature, les animaux, les êtres humains. Elle accepte le fait que tout ce qui l’entoure est une expression de DIEU qui s'expérimente à travers tout ce qui vit.

Une personne spirituelle est une personne qui apprend à se connaître à travers ce qu'elle voit et observe autour d’elle et chez les autres, et ce, sans jugements ni critiques. Elle utilise aussi chaque situation de sa vie, agréable et désagréable, pour en apprendre sur elle-même dans le but d'améliorer sa qualité de vie.

Elle se souvient de son grand pouvoir de créer sa vie. Elle sait donc que lorsqu'elle souffre, c'est qu'elle a oublié Dieu, c'est-à-dire sa grande puissance qui lui permet de créer la vie qu'elle veut. Elle ne croit pas que la souffrance est une punition de DIEU, tel que l’enseignent les religions.

Par contre, cela ne veut pas dire qu’une personne qui est spirituelle maîtrise tout ou a atteint l'état christique, car cet état s’acquiert peu à peu. Mais quand un obstacle survient dans sa vie, grâce à sa spiritualité, elle trouve une solution plus facilement. La vie cesse alors d'être un éternel combat pour devenir plus sereine et joyeuse.

Croyez-vous que vous devez vous passer complètement de biens matériels pour être spirituel ? Si oui, vous êtes influencé par l’énergie de l’Ère des Poissons qui encourageait cette croyance. Durant mon enfance lorsque j’entendais des propos comme « les biens matériels nous empêchent d’être spirituels et d’aller au ciel après notre mort », je trouvais cela très peu cohérent par rapport à la vie de nos éducateurs religieux. Le prêtre de notre paroisse avait la plus belle maison du village. Les religieuses du couvent vivaient très bien et profitaient de certains luxes que la majorité des villageois ne pouvaient pas s’offrir. Ces religieux savaient déjà que nous pouvons être à la fois spirituels et matériels, mais je n’ai jamais su pourquoi ils ne nous l’enseignaient pas.

Maintenant, depuis l’arrivée de l’Ère du Verseau, nous vivons de plus en plus d’abondance sur notre planète. Les luxes d’hier deviennent rapidement des nécessités du quotidien. Nous devons donc nous habituer, non à renier le matériel, mais plutôt à l’utiliser pour redevenir conscient de notre puissance intérieure, c’est-à-dire pour savoir que c’est nous qui créons constamment notre vie.

Cette nouvelle époque prône le détachement plutôt que le reniement, c’est-à-dire aimer le matériel sans y être attaché. Voilà pourquoi il est bon de vivre l’expérience de l’abondance afin de pouvoir déterminer quel est votre degré d’attachement. Si vous avez peur de perdre vos acquis, cela indique que le matériel vous éloigne de votre spiritualité. Vous avez oublié que vous pouvez faire arriver tout ce dont vous avez besoin à n’importe quel moment.

Nous venons de quitter une époque de possession. Les gens croyaient tout posséder. MON enfant, MON conjoint, MON auto, MON argent, MA maison, etc.

Souvenons-nous que tout ce qui nous entoure est de passage dans notre vie pour apprendre sur nous-mêmes, pour pratiquer l’amour véritable, la foi, et la gratitude par rapport au pouvoir de créer notre vie. Alors, profitons tous de l'énergie spirituelle que nous recevons maintenant sur notre belle planète pour créer la vie que nous voulons en étant en harmonie avec tout ce qui nous entoure.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend