(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Êtes-vous humble ou orgueilleux?

La plupart des gens croient qu’être humble signifie s’abaisser, faire ressortir ses faiblesses. En réalité, les personnes qui s’abaissent pour se faire complimenter ou reconnaître par les autres font preuve de fausse humilité, ce qui représente une forme d’orgueil. En voici un exemple : « J’espère que tu vas aimer ce que je t’ai préparé, car je ne suis pas aussi bonne cuisinière que toi. »

Certaines personnes s’abaissent continuellement et refusent d’accepter leurs talents et qualités ou les ignorent. Ceci n’est pas une marque d’humilité, mais plutôt un très grand manque d’estime d’eux-mêmes, de leur valeur personnelle.

Cet article vise à montrer que l’humilité est le contraire de l’orgueil. Être humble, c’est simplement reconnaître la réalité de nos insuffisances, nos faiblesses ainsi que nos talents, nos aptitudes et nos succès, et ce, sans se sentir inférieurs ou supérieurs aux autres. L’humilité, c’est aussi accueillir les compliments quand les autres reconnaissent nos talents et nos gentillesses. Celui qui répond : « Ce n’est rien du tout, je n’ai aucun mérite, la plupart des gens sont capables de faire ceci, cela… » fait preuve de fausse humilité.

La personne humble accepte que parfois les autres ne soient pas aussi connaisseurs qu’elle et elle n’essaie pas d’exposer ses connaissances s’ils ne lui demandent rien. Elle accepte que d’autres puissent faire des erreurs, des oublis. Elle ne profite pas de ces erreurs pour les reprendre et les faire sentir inadéquats, à moins que ces erreurs affectent directement sa vie et provoquent des conséquences nuisibles.

Afin de développer l’humilité, gardons notre sentiment de fierté pour nous lorsque nous savons que nous avons réussi dans un domaine en particulier, au lieu de nous en vanter à tout le monde pour être complimentés. Disons simplement merci intérieurement tout en gardant contact avec la partie divine en nous qui nous a guidés.

Plus nous faisons des actes d’humilité de tous genres, par exemple avouer nos peurs, nos oublis, admettre nos torts, pardonner ou complimenter honnêtement les gens autour de nous, plus les gens se sentent bien en notre présence, donc nos relations s’améliorent. Chaque acte d’humilité est une ouverture du cœur et génère la grande énergie divine qui revitalise le corps entier.

Je tiens à vous partager maintenant la définition de l’orgueil que nous utilisons à Écoute Ton Corps : opinion avantageuse, souvent exagérée, de notre valeur personnelle aux dépens de la considération d’autrui. Estime excessive de notre propre valeur.

En résumé, l’orgueil est la manifestation d’un EGO démesuré. Il est présent lorsque nous voulons, non seulement avoir raison, mais aussi avoir le dessus sur l’autre afin que celui-ci devienne perdant et nous gagnant. Il y a un grand manque d’ouverture et d’écoute. Une conversation peut facilement dégénérer en obstination.

Certaines personnes ne se considèrent pas comme orgueilleuses, mais accusent les autres de l’être. Si c’est votre cas, cela signifie que vous êtes aussi orgueilleux que l’autre, même si vous ne vous obstinez pas ouvertement. Le fait de penser que vous avez raison et que l’autre a tort est aussi orgueilleux que le fait de l’exprimer.

L’orgueil affecte les relations personnelles et sociales sans parler des problèmes physiques qui y sont rattachés. Il est dit que l’orgueil est considéré comme étant le plus grand fléau sur la terre, car il représente la source de toutes les guerres et les rancunes entre les humains puisqu’il durcit le cœur en nous empêchant de nous aimer et d’aimer nos semblables.

L’orgueil découle toujours de la peur consciente ou inconsciente de ne pas être aimé ou reconnu. Le grand orgueilleux ne veut pas admettre qu’il éprouve des peurs telles que perdre la face, ne pas être à la hauteur, être incompris, jugé, rejeté, imparfait.

L’orgueilleux ne tolère pas de se sentir inférieur ou soumis à qui que ce soit et c’est pourquoi il tente de se montrer mieux que les autres. En bout de ligne, il parvient à se faire croire qu’il est mieux que les autres, plus connaissant ou encore plus évolué. Il se justifie rapidement, qu’il ait raison ou tort, voire même avant que quelqu’un le remette en question.

En somme, il symbolise un grand manque de confiance en lui. C’est pour cette raison qu’il se compare en mieux aux autres. Il recherche ainsi à être estimé par son entourage. Ce manque de confiance fait en sorte qu’il est incapable d’avoir profondément de l’estime pour lui-même, de se faire des compliments, de s’aimer. Voilà d’où provient son besoin d'être aimé des autres pour être heureux. Il devient de ce fait dépendant des autres et incapable d’être objectif et d’accepter simplement les situations telles qu’elles se présentent. Plus ce comportement orgueilleux est maintenu, entretenu, plus l’orgueilleux veut prendre du pouvoir, plus la peur de ne pas être aimé ou d’être rejeté augmente. Voilà le cercle vicieux de l’orgueil. C’est ce qui fait que plus une personne a un comportement orgueilleux, plus elle se fait rejeter par les autres qui n’apprécient plus sa compagnie.

Pour contrer l’orgueil, vous devez d’abord reconnaître et avouer votre peur du rejet. Avec cette perception, vous serez en mesure de l’identifier aussi chez les autres lorsqu’ils manifesteront un comportement similaire. Vous ressentirez leur grande souffrance à l’idée d'être rejetés et ne pas être aimés, ce qui vous aidera à avoir de la compassion pour eux. Vous toucherez leur cœur et vous serez capable de les aider plutôt que de les critiquer.

Par exemple, dans une situation de désaccord, vous pouvez dire à l’autre : « J’accepte ton point de vue même s’il diffère du mien. Nous avons tous les deux un point de vue  important. » Ainsi tout le monde est gagnant, personne n’a l’impression d’être perdant ou soumis.

En cherchant à être de plus en plus humbles, nous faisons face à notre ego, ce qui est une grande preuve de respect et d’amour de soi.

Pour aller plus en profoondeur, nous vous suggérons ce qui suit :

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles intéressants!

Header_infolettre_5-2020.png

Être bien, ça s'apprend