(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Saviez-vous que ce que votre ego appelle la vérité est en réalité une fausse sécurité?

Je sais que la majorité des gens veulent être vrais et veulent que les autres soient vrais aussi. En effet, nous sommes tous convaincus de rechercher la vérité dans tout.Annonce EB_300X250_fille_quai.jpg

Qu’est-ce qu'être vrai? C’est le fait d'être, de dire, de faire et de penser la même chose. C’est reconnaître et sentir la justesse de ce qui se passe en nous et autour de nous.

Vous êtes vrai avec vous-même lorsque vous décidez d’écouter votre dieu intérieur, lorsque vous décidez de vous prendre en main et d’écouter votre cœur qui connaît vos besoins, lorsque vous êtes capable d’admettre d’être humain, d'avoir des défauts, des failles, des qualités, des forces.

Plusieurs d’entre vous ont certainement vécu l’expérience, en faisant un travail sur vous, de découvrir des choses sur vous-même que vous n’aimiez pas. En réalité, ce n’est pas votre être qui n’aime pas ce que vous découvrez, mais bien votre ego. Celui-ci se sent sécurisé quand vous agissez en fonction de ce qu’il croit.

Par contre, ce que l’ego ne sait pas, c’est qu’il vit de la fausse sécurité. Comment le savoir? C’est une sécurité temporaire qui est toujours à renouveler. L'ego a besoin sans cesse de se prouver qu’il a raison. La vraie sécurité se sent au plus profond de soi quand on accepte avoir besoin de la vérité pour arriver à être soi-même. Lorsque vous atteignez ce sentiment de sécurité dans un domaine, il est là pour toujours.

Imaginons que vous demandiez à un proche de ne pas hésiter à vous dire ce qu’il a observé sur vous dans une situation. Seriez-vous capable d'être bien, calme et observateur s'il vous disait quelque chose auquel vous ne vous attendiez pas et qui serait à l’opposé de ce que vous croyez de vous-même? Envers votre petite voix intérieure, vous devriez aussi demeurer ouvert à tout, surtout ce avec quoi vous n'êtes pas d’accord ou ce que vous n’aimez pas. 

Avec les années, je me suis rendu compte à quel point notre blessure de rejet nous empêche de voir la vérité sur nous et sur nos relations. Lorsque cette blessure est activée parce que nous avons laissé notre ego prendre le contrôle sur nous, nous devenons un expert du déni.

Très souvent, j'ai entendu des gens affirmer avec conviction qu’ils ne mangent JAMAIS de sucre, qu’ils font TOUJOURS de l’exercice ou qu’ils ne se mettent JAMAIS en colère… En fait ils sont sans cesse dans le contrôle pour satisfaire les croyances de leur ego qui leur dicte ce genre de conduite. L’ego est convaincu qu’en agissant ainsi, ils seront plus parfaits ou plus aimés.

Ces personnes sont convaincues d’être vraies face aux autres et à elles-mêmes, alors que leur entourage sait très bien que les JAMAIS et les TOUJOURS ne sont pas véridiques. Quand elles font le contraire, elles ont une facilité à ne pas le garder en mémoire et elles continuent donc à se faire croire qu’elles agissent toujours en fonction de leurs croyances. Elles ne sont pas conscientes de se laisser diriger ainsi par leur ego et de ne pas écouter leurs vrais besoins. Elles se sentent en sécurité en agissant ainsi, mais elles n’écoutent que la fausse insécurité de leur ego.

C’est tout à fait normal et humain de ne pas aimer entendre la vérité, mais souvenez-vous que c’est votre ego SEULEMENT qui refuse cette vérité parce que cela l’insécurise. Voilà un excellent moyen pour découvrir qui dirige votre vie à tout moment. Lorsque vous vivez une insécurité, un malaise intérieur, sachez que c’est votre ego qui a pris le dessus.

Quand vous pouvez demeurer dans l’observation, c’est-à-dire ne pas avoir de jugement ou de critique face à vous-même ou aux autres, vous savez alors que vous êtes centré et ouvert à recevoir une nouvelle information qui peut améliorer votre vie d’une façon totalement inattendue.

Une personne se sent vraiment en sécurité quand elle est capable de savoir au plus profond qu’elle est aimée, même si elle n’est pas parfaite selon sa perception du mot perfection. Elle saura et acceptera aussi que son entourage a le droit d’être humain. La vraie perfection divine se vit en se donnant le droit d’être des humains imparfaits, qui ont des hauts et des bas, des forces et des faiblesses, des talents et des défauts, etc.

Voilà la vérité pour chacun de nous. Notre plan de vie collectif, c’est tout simplement de s’aimer, de s’accepter en tant qu’êtres humains, sans jugement de bien ou de mal. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons arriver à être plus vrais avec nous et les autres.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Voici des suggestions pour entreprendre une démarche intérieure plus en profondeur sur le sujet de cet article : 

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend