(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Votre système immunitaire travaille pour vous ramener vers l'amour de vous-même

Banniere_300x250_Ecoutetoncorps_oct_2014.jpgRegardons d’abord l’aspect physique du système immunitaire avant de comprendre le lien qu’il a avec l’aspect spirituel de notre vie.

Nous savons tous que notre système immunitaire a pour fonction de nous protéger contre toute substance qui agresse notre organisme en produisant une inflammation qui est un mécanisme de défense automatique. Notre système immunitaire inné ne fait pas de différence quant au type d’agression, mais il sait instinctivement quand une substance ou un corps étranger n’est pas bénéfique pour nous. Si ce premier moyen de défense n’élimine pas la substance étrangère assez rapidement, le système immunitaire développe des cellules mémoires pour créer une réaction immunitaire spécifique qui agit contre un agresseur déjà connu et pour lequel il a été créé. En plus il déclenche beaucoup plus rapidement la défense contre la substance agressive répétitive.

Quels sont les agresseurs qui nous attaquent continuellement? La peur, la culpabilité, les accusations, le rejet de soi, etc. 

Tout ce qui n’est pas de l’amour de soi en fait. Notre système immunitaire représente notre Dieu intérieur. Il sait quand nous ne sommes pas dans l’amour véritable et nous envoie un signal par l’inflammation qui se produit. Nous avons beaucoup de chance d’avoir un si bon gardien à l’intérieur de nous qui a pour seule fonction de nous ramener à l’amour de nous-même.

Malheureusement, au lieu d’écouter le message qu’il nous envoie et qui nous dit de regarder en nous lorsque nous avons des problèmes physiques, nous laissons notre ego nous convaincre que nous sommes agressés de l’extérieur puis nous cherchons le coupable et croyons que nous devons nous battre contre lui.

On se bat en prenant un médicament, en accusant les autres lorsque nous avons un problème de relation ou en s’accusant et en se justifiant sans cesse, etc. Le problème peut sembler résolu pendant un certain temps mais il finit par revenir. Par exemple, soulager un mal au dos avec des médicaments ne règle pas le manque d’amour de soi qui se cache derrière ce mal.

Chaque fois qu’une personne prend sa responsabilité – j’en ai été témoin des milliers de fois – son problème se résout très vite. Pourquoi? Parce que prendre sa responsabilité, c’est arrêter de croire que les malaises viennent de l’extérieur ce qui fait en sorte que nous n’avons plus besoin de nous battre contre eux. Le corps reçoit donc le message qu’il n’a plus besoin de se défendre, qu’il peut revenir à son état naturel et que la situation est maîtrisée. Une personne responsable peut quand même décider de prendre un médicament ou accepter toute autre forme d'aide lorsque ce qu’elle vit est trop souffrant. L’important est qu’elle se rappelle qu'elle a elle-même créé ce malaise et qu'elle veut arriver à en comprendre le message.

Être responsable implique donc l'acceptation que VOUS SEUL créez votre vie à chaque instant. Chaque fois que vous donnez votre pouvoir aux autres en croyant qu’ils sont la cause de vos problèmes, vous n’êtes pas dans votre cœur car c’est votre ego qui prend le dessus. La vraie guérison est alors impossible. Vous ressemblez donc au système immunitaire spécifique qui réagit de plus en plus vite quand un problème resurgit.

Supposons que votre conjoint vous ment. La première fois que vous vous en rendez compte, vous vivez de la colère mais vous lui en parlez et espérez que ce que vous lui avez dit pour vous défendre arrangera la situation. Vous allez être bien pour un certain laps de temps, jusqu’au jour où il vous mentira à nouveau. La deuxième fois, votre réaction sera un peu plus rapide et forte. D’ailleurs, elle empirera chaque fois que la situation se répétera jusqu’à ce que vous preniez votre responsabilité et arrêtiez de croire que votre réaction est causée par une agression  extérieure. Sachez qu’au plan métaphysique, toute inflammation est une indication que nous vivons de la colère parce qu’on accuse les autres ou soi-même de quelque chose, ce qui est contraire aux lois de l’amour.

Afin de prendre votre responsabilité, vous devez vous demander pourquoi vous avez attiré un conjoint qui vous ment. Vous l’accusez d’être quoi? La réponse à cette question vous fera découvrir ce que vous vous accusez vous-même d’être parfois ou vous fera prendre conscience de tout ce que vous faites pour ne pas être ainsi parce que vous n’acceptez pas cette partie en vous. Vous aimer signifie accepter toutes les parties en vous, que vous les considériez négatives ou non. S’aimer, ce n’est pas seulement s’accepter dans ce que nous aimons de nous. C’est aussi s’accepter dans ce que nous n’aimons pas de nous en ayant à l’esprit que c’est toujours notre ego qui dit que ce n’est pas bien d’être ainsi.

S’aimer c’est se donner le droit d’être ce que nous sommes à chaque instant, c’est-à-dire accepter nos forces et nos faiblesses, nos hauts et nos bas. Vous pourrez ainsi accepter ceux que vous accusez et même les remercier pour ce que vous apprenez sur vous-même grâce à eux.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend