(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Avoir une vision spirituelle de la vie peut vous éviter beaucoup de frustrations

Annonce EB_300X250_fille_quai.jpgAvoir une vision spirituelle c’est avoir une vue d’ensemble d’une situation ou d’une personne. C’est l’opposé de la vision matérielle qui est limitée, linéaire. 

Pour mieux comprendre ces deux visions, pensez à la route que vous devez emprunter pour aller quelque part. Vous avez une vision matérielle de cette route lorsque vous êtes assis dans votre voiture, c’est-à-dire que vous ne voyez qu’aussi loin que vos yeux le permettent. 

Si vous étiez à bord d’un hélicoptère, vous auriez une vision « spirituelle » de cette route puisque vous pourriez la voir dans son ensemble. Vous sauriez tout de suite s’il y a une congestion à cause d’un accident ou de travaux de construction. Ceci vous permettrait d’identifier rapidement la meilleure route à prendre. 

Prenons maintenant l’exemple d’une situation qui touche les relations humaines. Supposons que quelqu’un qui vous est cher vous semble de plus en plus indifférent à votre égard. Cette personne est moins affectueuse, vous écoute moins, etc. Si vous avez une vision matérielle de la situation, vous porterez surtout attention à ce que vous vivez, soit votre peur d’être moins aimé, de vous retrouver seul, d’être la cause du problème. Il se peut aussi que vous décidiez d’adopter la même attitude qu’elle et que vous lui fassiez quelques remarques en pensant qu’ainsi elle se rendra compte que quelque chose ne va pas. Vous ne prenez pas le temps d’avoir une bonne conversation avec elle et de lui partager vos sentiments. Quand vous lui parlez, c’est surtout pour lui laisser entendre que c’est de sa faute si vous souffrez. 

La vision spirituelle prend en considération l’ensemble de la situation, c’est-à-dire ce qui peut se passer à l’intérieur de l’autre personne, l’environnement, ce qui s’est produit dans vos vies aux plans personnel et professionnel. C’est avoir une vision globale plutôt que d’être centré sur ce que vous croyez, sur ce que vous supposez, sur ce que vous vivez. 

Il existe trois moyens très efficaces pour développer votre vision spirituelle. Le premier consiste à prendre votre responsabilité, soit vous demander ce qu’il y a en vous qui attire un comportement quelconque de la part de quelqu’un. Pour trouver une réponse rapidement, demandez-vous de quoi vous jugez cette personne d’être. Si votre réponse est qu’elle est indifférente ou centrée sur elle-même, voire égoïste, demandez-vous à quel moment cette personne aurait pu ou pourrait vous juger d’être la même chose. En agissant ainsi, vous acceptez le fait que vous êtes le seul créateur de votre vie, que tout ce que vous attirez à vous est le reflet de ce qui existe déjà en vous. Le but de cet exercice n’est pas de vous faire sentir coupable, mais plutôt de vous faire découvrir quelque chose en vous que vous ne vouliez pas reconnaître ni ACCEPTER. 

Une fois cette étape franchie, il vous sera plus facile de mettre en pratique le deuxième moyen qui est de voir la motivation de l’autre. Ainsi, quand vous découvrez une situation où vous auriez pu être jugé de ce que vous jugez l’autre d’être, prenez le temps de trouver quelle était votre intention à ce moment-là. Elle n’était sûrement pas mauvaise. Souvenez-vous que ce que nous récoltons des autres est toujours influencé par notre intention à leur égard. Nous ne récoltons pas toujours la même action de la part de l’autre, mais l’intention est toujours la même. Voilà une des lois spirituelles. De plus, il est important de voir ce qui a motivé l’action, c’est-à-dire ce qui a précédé ce genre d’attitude. 

Ce cheminement vous mènera au troisième moyen, soit la communication véritable, c’est-à-dire celle qui est faite dans l’acceptation et non dans l’accusation. En parlant avec l’autre personne, expliquez-lui ce que vous vivez et les réponses que vous avez eues en mettant en pratique les deux moyens précités. Vous pourrez ainsi vérifier à quel moment elle a pu vous juger de la même façon, en apprendre davantage sur ses intentions quand elle est plus indifférente à votre égard. Je peux vous garantir que s’il n’y a aucune accusation de votre part, il lui sera très facile de s’ouvrir et de parler de ce qu’elle vit. De plus, cela vous permettra de découvrir plein de nouvelles choses sur cette personne que vous croyiez si bien connaître. 

Je qualifie cette vision de « spirituelle » parce qu’elle vous permet d’être dans l’acceptation, le moyen par excellence pour vivre dans l’amour de soi et des autres. Cette vision vous permet d’accepter vos limites et vos peurs ainsi que celles des autres. Vous limiter à l’aspect matériel ne fait que vous attirer des frustrations et vous fait vivre toutes sortes d’émotions, car votre mental prend le dessus en inventant plein de choses qui ne sont pas réelles. La vision matérielle vient de la tête alors que la vision spirituelle vient du cœur. 

Alors quand vous en avez assez de souffrir à cause de vos émotions, rappelez-vous que c’est parce que vous avez oublié de regarder la situation d’une façon spirituelle, que vous avez oublié d’ouvrir les yeux de votre cœur. 

Avec amour, 

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend