(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Bien des gens s'empêchent d'être fiers par peur d'être orgueilleux

Annonce EB_300X250_fille_regard.jpg

SAVIEZ-VOUS QUE …bien des gens s’empêchent d’être fiers par peur d’être orgueilleux? En effet, de nombreuses personnes ne font pas la différence entre la fierté et l’orgueil. Un bon moyen pour faire la différence est de se souvenir que la fierté est vécue face à soi-même tandis que l’orgueil est vécu face à une ou plusieurs autres personnes. 

La fierté touche une fibre en soi, rehausse l’estime de soi et notre valeur personnelle. Elle peut se rapporter à plusieurs domaines, autant à l'avoir et au faire qu'à l'être. Par exemple, être fier de posséder une maison, du quartier ou du pays où l’on habite, de la compagnie où l’on travaille, de ses enfants, des autres. On peut aussi être fier de sa personne, de ses qualités, de ses capacités, d’une prise de conscience, etc. 

Le contraire de la fierté est la honte qui porte la personne à vouloir cacher ce qu’elle fait, pense ou ressent. 

L’orgueil, c’est l’opinion avantageuse, le plus souvent exagérée, qu’on a de sa valeur personnelle, mais aux dépens de la considération d’autrui. Être orgueilleux, c’est vouloir prouver aux autres que nous sommes ou faisons mieux que les autres ou que nos connaissances sont plus valables que celles des autres.  

Dans la fierté, il y a de l’amour pour soi. Dans l’orgueil se cache la peur, en général inconsciente, de ne pas être aimé

Prenons l’exemple de celui qui obtient un poste de travail qu’il voulait depuis un certain temps. Celui qui est fier dira à ses proches à quel point il est fier de lui, de sa persévérance, de sa détermination et enfin de tout ce qu’il a fait pour y arriver. Lorsqu’une personne partage ce genre de succès avec fierté, elle est toujours bien accueillie par les autres. Ces derniers sont contents pour elle et la félicitent spontanément. Ils reconnaissent la valeur de la personne qui parle. 

Par contre, si cette dernière a un discours orgueilleux, elle rabaisse les autres, elle fera tout pour recevoir des compliments et sera très déçue de ne pas en recevoir. Elle sera donc portée à en rajouter, par exemple : Tu vois, si tu faisais comme moi, toi aussi tu pourrais avancer. Ce qui se dégage de ce genre de personne c’est « je suis mieux que toi et j’espère que tu vas le reconnaître ». 

Et toi? Es-tu fier de ce que tu as, ce que tu fais ou ce que tu es? Te permets-tu de te féliciter? Et lorsque tu le partages à quelqu’un d’autre, sens-tu de la fierté sincère et spontanée de sa part à ton égard? 

Certains me demandent : « Si c’est de la fierté, pourquoi devrais-je en parler aux autres? » La seule raison pour laquelle j’encourage les gens à partager les événements dont ils sont fiers est justement pour vérifier si c’est de la fierté ou non. Nous le savons tout de suite par la réaction des autres. Quand ils commencent à se justifier de ne pas être aussi bons ou s’ils ont une réaction d’envie ou de jalousie, c'est que nous n’exprimons pas de la fierté. Après plusieurs partages de ce genre, on devient capable de savoir si ce que nous vivons est de la fierté ou non et nous ne sentons plus le besoin de nous « vanter » à qui que ce soit. 

Par contre, je me suis rendu compte que même si on ne parle pas des choses dont nous sommes fiers, quelqu’un d’autre le fera pour nous. Ils viennent ainsi refléter notre propre fierté. 

En résumé, la fierté, c’est tout ce qui touche une fibre en soi, qui rehausse l’estime de soi et notre valeur personnelle, et ce, à différents degrés. Lorsque nous sommes contents parce que nous venons d’accomplir un acte faisant appel à notre créativité, notre courage, notre détermination et notre persévérance, nous pouvons être fiers de nous. La fierté n’enlève rien à personne tant qu’elle n’abaisse personne. 

Bien au contraire, la fierté, qu’elle soit manifestée ouvertement ou non, est un élément absolument essentiel à notre équilibre parce qu’elle aide à fortifier l’estime et l’amour de soi. 

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend