(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Cocooning, la tendance de l’ère du verseau

Banniere300x250ETCmars2014.jpgLe cocooning ou coconnage représente un comportement qui consiste à rester chez soi parce qu’on s’y sent vraiment bien et à ne sortir que pour se procurer des choses indispensables. L’arrivée de l’ère du Verseau a fait en sorte que ce coconnage est maintenant recherché partout et non seulement à la maison. 

Il est facile de constater ceci lorsqu’on pense aux personnes de plus en plus nombreuses qui travaillent à domicile. Outre les économies de temps et d’argent, elles le font surtout parce qu’elles s’y sentent mieux. On peut aussi penser à l’augmentation des achats faits en ligne ce qui évite de se déplacer. Et que dire du marché des spas à domicile qui ne cesse de croître, des salles de bain qui sont plus grandes et qui ont des douches multi jets, de la literie qui est de plus en plus douce, de la popularité du Feng Shui, l’art d’améliorer une habitation pour qu’elle soit en harmonie avec ses occupants? L’importance accrue du confort à la maison est bien réelle. Même les gens qui habitent en appartement cultivent de petits jardins pour combler leur besoin d’avoir un espace vert. 

Vous vous demandez peut-être pourquoi cette tendance s’est développée avec la venue de l’ère du Verseau? C’est parce que cette période est caractérisée par le développement de notre aptitude à écouter nos besoins, donc de décider ce que nous voulons ÊTRE. 

Plus l’ère du Verseau s’installe, plus le marché qui incite au coconnage se développe rapidement. Malheureusement, la plupart des gens ne profitent pas du confort de leur maison. Nous recevons actuellement beaucoup d’énergie pour nous permettre d’être nous-mêmes en écoutant nos besoins. Les gens qui ne les écoutent pas se rendent vite compte que le prix à payer est cher puisqu’ils nagent à contre-courant, ce qui demande beaucoup d’énergie et d’efforts et devient épuisant. 

Et vous? Sentez-vous que vous avez une plus grande tendance au coconnage? Avez-vous davantage envie d’organiser votre domicile pour qu’il soit chaleureux et invitant? Si c’est le cas, prenez-vous vraiment le temps de faire du coconnage? Si non, sachez que vous allez à l’encontre de la nouvelle énergie, et ce, à cause de vos peurs, conscientes et inconscientes, qui vous influencent. 

Souvenez-vous que le stress, les émotions ou les sentiments de culpabilité sont des signes de peur. Avez-vous peur de passer pour quelqu’un d’égoïste si vous prenez du temps pour vous et que vous écoutez vos besoins? Rappelez-vous qu’être égoïste, c’est vouloir que quelqu’un d’autre s’occupe de nous et réponde à nos besoins avant les siens. Si vous n’osez pas faire du coconnage, vous aurez tendance à attendre que vos proches vous encouragent à le faire. Ce genre d’attente ne fait que développer votre égoïsme et vous fait vivre beaucoup d’émotions, comme la frustration et la colère, lorsque vos attentes ne sont pas comblées. 

Sentez-vous la paix vous envahir quand vous pensez à rentrer chez vous? Vous arrive-t-il de prendre un bain à la lueur d’une chandelle et avec une douce musique d’ambiance? Vous permettez-vous de manger tranquillement même s’il n’y a pas d’événement spécial? Prenez-vous le temps de vous installer confortablement pour lire un livre même si les tâches ménagères ne sont pas terminées, et ce, sans vous sentir coupable? Votre chambre à coucher est-elle un havre de paix plutôt qu’un fouillis? 

Par contre, si vous vous sentez si bien chez vous au point de ne plus vouloir aller ailleurs, il est possible que ce soit à cause d’une peur, comme l’agoraphobie. Si c’est votre cas, prenez conscience que vos actions ne sont pas basées sur vos besoins, mais bien sur une peur. Je vous rappelle que tout ce que vous faites, pensez et dites qui est basé sur une peur ne fait qu’alimenter cette dernière. Même si vos actions semblent positives, la peur que vous entretenez finira par se manifester. Cette loi de la manifestation est infaillible. 

Plus vous répondrez à vos besoins (et non à vos peurs), à la maison comme au travail, plus vous contribuerez au développement de la conscience collective, ce qui nous aidera tous à découvrir et à comprendre l’importance d’écouter nos besoins. 

Soyez aussi conscient que votre besoin de faire du coconnage ne se manifeste pas nécessairement de la même manière chez vos proches. Occupez-vous de vos propres besoins et laissez les autres décider de ce qui leur convient le mieux en matière de coconnage. 

Qu’avez-vous fait ou que ferez-vous aujourd’hui pour répondre à vos besoins?

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend