(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Comment éviter que notre corps mental prenne trop d'ampleur

Banniere300x250ETCmars2014.jpgAvec le corps physique et le corps émotionnel, le corps mental fait partie de notre enveloppe matérielle qui nous permet de vivre sur Terre. Ces corps servent uniquement de véhicule à notre être.

Le corps mental est souvent appelé intellect ou mental inférieur. On ne doit pas le confondre avec l’intelligence – mental supérieur – qui est créée avec l’énergie plus subtile du corps causal et qui fait partie de notre enveloppe spirituelle.

L'intellect est absolument nécessaire pour nous aider à mémoriser, à raisonner, à planifier, à organiser, etc. Ne pouvant connaître nos vrais besoins, il doit rester au service de l’être et non le diriger. Lorsque nous nous laissons diriger par notre dimension mentale, c’est que l’ego a pris trop d'ampleur.

L’ego est fait d'énergie mentale. Il a été créé lorsque les humains ont obtenu le libre arbitre, le pouvoir de choisir. Hélas, nous utilisons très mal ce pouvoir et n'écoutons pas les besoins de notre être, de notre âme. C'est ainsi qu'inconsciemment nous faisons souvent les choix contraires à nos besoins essentiels.

Comme il s'illusionne à croire qu’il a toutes les réponses, l'ego nous dirige et prend les décisions au lieu de rester à notre service. Ce n’est pourtant que notre être, notre DIEU intérieur qui connaît tout de nous ; nos vies passées, notre futur qui découlera des décisions présentes, ainsi que tout ce dont nous avons besoin pour redevenir un être de lumière. Cette connaissance ne peut venir de notre dimension mentale qui est principalement composée de mémoires et ne connaît que les expériences apprises et vécues. Notre DIEU intérieur en sait beaucoup à notre sujet que nous ignorons encore.

Quand vous vous basez sur des mémoires pour faire quelque chose et ne ressentez aucune peur ni aucun mal-être, vous savez que votre mental est bien au service de votre être. Donc lorsque vous passez à l’action ou prenez une décision, prenez le temps de sentir ce qui se passe en vous. Y a-t-il un certain mal-être ? Prenez-vous une décision par peur de ne pas être aimé ou pour ne pas vous sentir coupable ? Vous sentez-vous coupable d'avoir dit ou fait quelque chose ? Vous saurez alors que votre ego dirige votre vie et vous influence car il représente la totalité de vos croyances sur ce qui est bien et mal.

Bien utiliser votre dimension mentale, c’est être le plus alerte possible à l’emprise qu'a votre ego sur vous. Ce n’est pas chose facile, car ce dernier sait au plus profond que vous êtes beaucoup plus puissant que lui et ayant peur de disparaître, il  ne veut pas que vous le découvriez, s’assurant ainsi de prendre toute la place qu’il désire. Jamais il n’avouera ou ne reconnaîtra votre puissance. Quand vous reconnaissez votre puissance, votre grand pouvoir de créer votre vie, ceci vous indique que vous êtes centré, vous êtes en contact avec votre DIEU intérieur.

Je veux vous donner d’autres exemples pour vous aider à prendre conscience des manifestations de l'ego :

  • Chaque fois que vous vous critiquez ou critiquez une autre personne, des organismes, des gouvernements et tout autre système de gestion.
  • Quand vous parlez en exagérant, en utilisant des superlatifs comme toujours, jamais ; quand vous dites il faut ou parlez au mode conditionnel, ce qui indique de la peur ; quand vous dites mon, ma, mes en appuyant sur ces mots.
  • Chaque fois que vous vous identifiez à ce que vous possédez. 
  • Quand vous vous identifiez à ce que vous faites, quand vous pensez être un vaut-rien parce que vous avez commis une erreur ou que quelqu’un vous a fait un reproche.  
  • Quand vous recherchez un compliment ou de la reconnaissance. Les éloges aident votre ego à croire qu’il existe véritablement.
  • Lorsque vous n’écoutez pas véritablement une autre personne, c’est-à-dire quand vous ramenez le sujet de la conversation à vous-même, en disant moi je. Il se peut même que vous interrompiez l’autre pour prendre la parole.
  • Chaque fois que vous vous justifiez ou que vous êtes sur la défensive.
  • Quand vous entretenez sans cesse la mémoire des événements difficiles du passé.
  • Lorsque vous vous comparez à mieux ou à pire.
  • Chaque fois que vous croyez que vous pouvez changer une autre personne grâce à vos conseils ou votre aide.
  • Quand vous vous croyez capable de rendre quelqu'un plus heureux.
  • Quand vous insistez pour qu'on adhère à ce que vous croyez, étant convaincu de détenir la vérité. Cette manifestation de l'ego se nomme orgueil. Ce dernier est très nuisible à toute relation.

L’ego a un besoin incessant de prouver son existence et son importance. Il se croit éternel, ce qui n’est pas le cas. C'est seulement votre DIEU intérieur, votre être qui est éternel.

Il est urgent de devenir conscient de l’emprise de votre ego. Vous ne pouvez lui en vouloir, car il est convaincu de vous aider et c’est vous qui lui avez cédé votre pouvoir. Il ne vous reste qu’à le remercier pour son aide et le rassurer de ne pas s’inquiéter pour vous. Dites-lui que vous voulez vivre autre chose et que vous vous sentez capable d’écouter les besoins de votre être et de faire face aux conséquences de vos actes.

Si vous voulez en savoir davantage au sujet de l’ego, je vous suggère de lire mon tout dernier livre La guérison des 5 blessures.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend