(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Comment faire respecter son espace

annonce_EB_siteweb_2015_4.jpgTout ce qui vit sur terre a naturellement besoin d'espace vital. Lorsque l'être humain a l'espace vital qui lui est nécessaire, cela le rend plus vivant, énergisé et créatif. Un être humain sans son espace vital est comme un animal sans territoire. C'est contraire aux lois biologiques et naturelles.

L'être humain a besoin d'espace physique, d'espace émotionnel et d'espace mental. Sans cela, il a le sentiment de n'être rien, de manquer d'amour. Votre espace physique, c'est l'endroit où vous habitez, votre chambre, votre lit, vos biens, votre espace au travail, vos outils de travail et tout ce qui vous appartient. C'est aussi votre corps : votre santé, la nourriture que vous ingérez, les odeurs et les touchers des autres. C'est également votre vie et votre mort. Votre espace émotionnel est formé par vos désirs, vos buts, vos choix quotidiens, votre horaire, votre temps, vos amis, votre travail, votre ressenti ainsi que la beauté présente dans votre vie. Votre espace mental quant à lui est défini par votre choix d'études, vos connaissances, vos pensées, croyances et peurs, votre courrier, vos engagements et vos moments de solitude pour réfléchir.

Votre capacité à délimiter et faire respecter votre espace physique, est le reflet de votre capacité à délimiter et respecter votre espace émotionnel et mental. C'est le reflet de votre capacité de vous affirmer, de vous respecter et faire respecter les besoins de votre être. Observez si vous vous respectez et si vous vous faites respecter dans tout ce qui concerne votre monde physique et vous saurez à quel degré vous respectez votre espace émotionnel et mental.

Vous aspirez probablement - comme tout le monde - à avoir tout l'espace voulu, mais peut-être pensez-vous que c'est impossible en vivant et travaillant avec d'autres personnes ayant elles, des besoins différents. Par exemple :

  • Vos enfants crient en s'amusant alors que vous voudriez du silence pour vous reposer;
  • Vous n'aimez pas les amis de votre conjoint ou vice-versa;
  • Votre conjoint aime accumuler de vieux objets alors que vous préférez vous en débarrasser;
  • Vous aimez et voulez sortir souvent alors que votre conjoint préfère rester à la maison.

Vous vous demandez probablement: Comment arriver à avoir mon espace vital si précieux et pourquoi certaines personnes y arrivent-il plus facilement que d'autres? Si vos parents - surtout le parent du même sexe que vous - ne vous a pas montré par l'exemple à délimiter et respecter votre espace, vous aurez plus d'efforts à faire pour y arriver. La plupart des parents ne sont pas structurés et disciplinés, ils ne savent pas se respecter. Ils sont soit trop dans le " laisser-faire " ou trop dans le contrôle et la retenue des enfants. C'est la raison pour laquelle la plupart d'entre nous avons à apprendre à délimiter l'espace dont nous avons besoin.

Voici quelques indices permettant de vérifier si vous avez de la difficulté à délimiter et respecter votre espace :

  • Vous ne respectez pas l'espace des autres : vous voulez les contrôler et les changer. Si c'est le cas, les autres agissent sûrement de la même façon avec vous;
  • Vous croyez au " vivre et laisser vivre " dans le monde du " avoir et faire "; par exemple, les autres membres de la famille font ce qu'ils veulent dans votre espace et vous croyez que c'est de les aimer que de les laisser faire.
  • Vous vous sentez coupable de réclamer votre espace. Exemple : Quelqu'un vous crie dans les oreilles, vous l'arrêtez fermement et vous vous sentez coupable par la suite d'avoir été aussi ferme ou direct;
  • Vous avez peur qu'on vous traite d'égoïste lorsque vous ne voulez pas prêter quelque chose ou donner de l'argent à quelqu'un, ou lorsque vous osez faire vos demandes. Exemple : Vous n'osez pas demander d'éviter de fumer dans votre auto.
  • Vous faites des pirouettes pour ne pas être rejeté ou abandonné.
  • Vous développez une maladie - que vous avez créée inconsciemment - pour avoir la paix et récupérer l'espace dont vous avez besoin.

Moins vous respecterez et ferez respecter votre espace, plus les autres vous envahiront. C'est comme un animal qui ne délimite pas son territoire avec sa senteur, les autres animaux vont empiéter son territoire. Souvenez-vous que ce que les autres vous font est un reflet de ce que vous vous faites à vous-même et de ce que vous faites aux autres. Les accuser et vouloir que les autres vous donnent de l'espace ne vous amènera nulle part. Ça doit d'abord venir de l'intérieur de vous. Voici quelques suggestions pour y arriver.

  • Devenez conscient de ce que vous voulez vraiment en prenant quelques minutes pour tout noter. En revoyant les définitions de l'espace physique, émotionnel et mental, précisez ce qui serait l'idéal pour vous.
  • Décidez ensuite que vous seul pouvez établir votre espace. Discutez-en avec les personnes qui vous entourent. Demandez-leur ce que serait l'idéal pour eux au niveau de leur espace. Voyez ensemble comment chacun pourrait trouver satisfaction. Il existe toujours des solutions gagnantes pour chacun.
  • Vous n'arriverez probablement pas à respecter et faire respecter votre espace complètement du premier coup. À la fin de chaque journée, vérifiez si vous vous êtes senti étouffé, si vous sentez avoir manqué d'espace ou si vous ne vous êtes pas senti respecté par vous-même ou par quelqu'un d'autre. Si c'est le cas, notez dans quelle situation et réfléchissez sur ce que vous pourrez faire différemment la prochaine fois.
  • Donnez-vous le droit de ne pas être capable de faire respecter votre espace tout à fait encore, sachant qu'un jour vous y arriverez.
  • Chaque jour, notez ce qui vous a fait vous sentir dans votre espace et félicitez-vous de l'avoir fait.

N'oubliez pas que vous avez le droit d'avoir des besoins différents des autres. Souvenez-vous de ces besoins, ils sont importants. Personne au monde ne peut délimiter votre espace à votre place. C'est votre responsabilité de le faire et c'est seulement ainsi que vous arriverez à vivre dans votre propre espace vital tout en respectant l'espace des autres. Sachez que tout comme il y a suffisamment d'air pour tous, il y a suffisamment d'espace sur cette planète pour tout ce qui y vit !

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend