(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Comment interpréter un malaise ou une maladie

SAVIEZ-VOUS...

Annonce EB_300X250_fille_quai.jpg... que lorsque votre corps vous parle par un malaise ou une maladie, il ne vous dit pas de changer de COMPORTEMENT, mais plutôt de vous ACCEPTER face à ce que vous n’aimez pas de vous?

Je me rends compte que j’entends très souvent dire "Mon corps me parle, je vais devoir arrêter ceci ou changer cela." Même si vous vous forcez pour changer votre façon d’agir, rien ne changera en vous et le malaise ou la maladie va partir et revenir sans cesse.

Prenons l’exemple de la dame qui a mal au dos parce qu’elle ne sait pas dire non aux autres et qu’elle prend tout sur son dos. Si elle se dit: "Je dois arrêter de me laisser avoir, je dois apprendre à dire non et écouter mes propres besoins" et qu’elle se force pour le faire, rien ne changera. Ce sera du contrôle. Il se peut qu’elle arrive à dire non à certaines personnes, mais elle continuera à attirer des gens qui vont lui faire plein de (de multiples… ou de nombreuses…) demandes et ce sera toujours difficile pour elle de dire non. Ce "non" ne sera pas fait dans l’acceptation. Une partie d’elle continuera à se sentir mal d’agir ainsi.

RIEN NE SE TRANSFORME SANS ACCEPTATION. J’ai parlé de ça dans l’infolettre de janvier 2008 et je le répète encore. PERSONNE NE PEUT ARRIVER À ÊTRE CE QU’IL VEUT ÊTRE TANT QU’IL N’A PAS ACCEPTÉ D’ÊTRE CE QU’IL NE VEUT PAS ÊTRE. Donc, cette dame doit se donner le droit d’être incapable de dire non pour le moment, elle doit réaliser que c’est ce qu’elle a appris et que cette façon de penser est basée sur la peur de ne pas être aimée ; Elle a le droit d’être humaine et d’avoir encore certaines difficultés et lorsqu’elle prend sur son dos les tracas des autres, elle n’est pas une mauvaise personne pour autant. Donc, je répète, elle doit simplement se donner le droit de ne pas être capable de dire non.

Nous devons nous rappeler sans cesse que tous les humains veulent arriver à vivre l’aspect positif et négatif de toute attitude. Nous n’avons même pas à nous dire "je dois arriver à être capable de…". Notre âme sait que nous voulons vivre l’expérience d’être capable de… ainsi qu’être incapable de …dans l’ACCEPTATION.

Nous n’avons qu’à nous donner le droit d’expérimenter ce que nous ne voulons pas être et l’Univers s’occupe de nous aider à être ce que nous voulons être.

Donc, en conclusion, aussitôt que votre corps vous parle par un malaise ou une maladie, souvenez-vous que vous n’avez pas besoin de changer votre comportement, mais plutôt de changer votre attitude face à ce que vous êtes et n’êtes pas dans le moment. ADOPTEZ UNE ATTITUDE D’ACCUEIL PLUTÔT QUE DE CRITIQUER.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend