(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Vous nourrissez vos corps émotionnel et mental comme votre corps physique

Annonce EB_300X250_couple_banc.jpgLes trois corps de notre enveloppe matérielle sont indissociables. De ce fait, ce qui agit sur un des trois corps a des répercussions immédiates sur les deux autres. Cela veut donc dire que si vous répondez aux besoins vitaux de votre corps physique, vous nourrissez également vos corps émotionnel et mental. 

Le tableau suivant montre à gauche les cinq besoins vitaux du corps physique. Dans la colonne de droite, vous voyez une suggestion de questions à vous poser pour savoir si vous comblez ces besoins. 

BESOIN

QUESTIONS

La respiration

Est-ce que je respire de façon à  bien remplir mes poumons?

Combien de fois par jour est-ce que je respire en conscience?

Est-ce que je respire de l’air pur tous les jours?

L’ingestion

Est-ce que je bois quotidiennement la quantité d’eau nécessaire à mon corps (environ huit verres)?

Est-ce que mon alimentation est composée majoritairement d’aliments naturels?

Est-ce que je mange quand j’ai faim et ce dont mon corps a besoin?

La digestion et l’assimilation

Est-ce que je prends le temps de mastiquer pour bien digérer et assimiler les aliments?

Est-ce que je donne des fibres et des grains naturels à mon corps?

L’élimination

 

Est-ce que j’élimine facilement ce que j’ingère?

Est-ce que je prends le temps nécessaire pour éliminer lorsque j'en ressens l'envie?

L’exploration et la régénération

Est-ce que je fais au moins une demi-heure de marche ou d’autres exercices physiques au quotidien?

Est-ce que je prends le temps de me détendre, de m’amuser?

Est-ce que je me repose quand je suis fatigué. Vais-je dormir quand j’ai sommeil?

J’ai mentionné que ces besoins sont vitaux. En effet, si l’un d’eux était complètement négligé, cela pourrait causer de sérieux problèmes de santé, voire même – en cas extrême – la mort. 

Lorsque vous ne répondez pas à vos besoins physiques, cela reflète votre manque d’écoute pour vos besoins émotionnel et mental. Voici quelques questions à vous poser en rapport à ces deux-ci: 

Pour se sentir bien, le corps émotionnel a besoin d’avoir des buts et des désirs motivants. En plus il a un grand besoin de BEAUTÉ.

  • Est-ce que je trouve que j’ai une belle vie? Un bel environnement? De beaux vêtements? De belles pensées?
  • Est-ce que je me trouve beau?
  • Est-ce que j’ai de la facilité à voir la beauté autour de moi et chez les gens que je côtoie?
  • Quand je m’achète quelque chose, est-ce parce que le prix me convient ou parce que je trouve que c’est beau?
  • Combien de fois par semaine est-ce que j’arrive à m’émerveiller devant la beauté de la nature?
  • Quels sont mes buts à court terme (immédiats), à moyen terme (d’ici 5 ans) et à long terme? 

Le corps mental a besoin d’être alimenté par des connaissances et des pensées qui procurent un bien-être.

  • Quelles sont les activités régulières (lectures, cours, etc.) qui m’apportent de nouvelles connaissances et me plaisent?
  • Combien de fois par jour est-ce que je laisse des peurs contrôler mes pensées?  Est-ce que j’utilise mes capacités mentales pour aller vers ce que je veux? 

Le corps mental a aussi un grand besoin de VÉRITÉ pour être bien nourri. Être vrai voulant dire penser, dire, faire et sentir la même chose.

  • Suis-je vrai envers moi-même? Ou bien suis-je dans le déni en me faisant croire que tout va bien?
  • Suis-je vrai dans mes propos? 
  • Suis-je capable d’être transparent, c’est-à-dire de laisser les autres me voir tel que je suis, sans ressentir de peur ni de culpabilité? 

Voilà de nombreuses questions qui incitent à la réflexion. Surtout, n’y répondez pas trop vite. Prenez le temps de vous intérioriser. Après avoir noté vos réponses, je vous suggère de vérifier auprès de quelqu’un qui vous connaît bien, ce qu’il répondrait pour vous. Ne lui dites pas ce que vous avez répondu et notez ses réponses sans faire de commentaires. Il est même préférable de laisser la personne écrire elle-même ses réponses et vous les remettre par après. 

Je termine en vous rappelant que, quelles que soient vos réponses, le seul moyen pour vous transformer est de vous donner le droit d’être tel que vous êtes en ce moment, même si ce n’est pas ce que vous préférez. De plus, souvenez-vous que tout est temporaire dans la vie. 

Vous aurez l’agréable surprise de constater qu’en étant davantage à l’écoute de vos besoins – physique, mental ou émotionnel – vos trois corps en bénéficieront en même temps.

Avec amour, 

Lise Bourbeau 

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons ce qui suit :

 
 

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend