(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Saviez-vous que pour de meilleures relations, on doit accepter nos principes féminin et masculin?

Annonce EB_300X250_couple_banc.jpgDans cet article, qui s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes, j’ai choisi de vous parler de l’acceptation de nos deux principes. Nous avons effectivement tous un principe féminin et un principe masculin.

Un principe, c’est une vérité générale, une loi, une doctrine ou une hypothèse fondamentale sur laquelle d'autres reposent ou dont elles sont dérivées. Voilà pourquoi, même si c’est la première fois que vous entendez parler de ces deux principes, vous saurez au plus profond de vous qu’ils sont vrais. Pour ma part, ils m’ont aidée à comprendre davantage la différence entre les hommes et les femmes et ont grandement amélioré mes relations, avec moi-même et avec mon partenaire.

En général, les hommes ont le principe masculin plus développé et les femmes le principe féminin. Cependant, je dirais que pour au moins un tiers de la population c’est l’inverse. Par exemple, l’homme qui dans son plan de vie sera un artiste aura un principe féminin beaucoup plus développé. La femme qui, pour sa part, est destinée à devenir chef d’entreprise aura un principe masculin plus développé.

Peu importe le degré de féminin ou de masculin qui vous habite, l’important c’est de les accepter et de leur laisser prendre la place qui leur revient, c'est-à-dire de laisser s’exprimer parfois l’un, parfois l’autre. Quand vous utilisez trop souvent le même principe, c’est une indication que vos deux principes ne sont pas bien acceptés.

Votre principe féminin est actif quand :

  • vous aimez recevoir ;
  • vous êtes intuitif ;
  • vous avez de la facilité à vous intérioriser pour savoir ce que vous voulez ;
  • vous êtes sensible, vous agissez avec douceur ;
  • vous êtes spontané, vous agissez avant de réfléchir ou vous changez d’idée rapidement ;
  • vous acceptez le chaos autour de vous ;
  • vous pouvez faire plusieurs choses à la fois grâce à votre vue d’ensemble naturelle ;
  • vous considérez plus la beauté que l’utilité.

Votre principe masculin se manifeste quand :

  • vous aimez donner ;
  • vous passez à l’action pour manifester les désirs de votre principe féminin ;
  • vous réussissez grâce à votre partie rationnelle, votre force et votre volonté ;
  • vous êtes précis, faites une chose à la fois et êtes persévérant ;
  • vous aimez l’ordre ;
  • vous préférez la connaissance à la beauté.

Pour arriver à accepter votre principe féminin, vous devez aussi accepter votre principe masculin. Par exemple, si un proche vous incitait à mieux réfléchir lorsque vous êtes spontané, comment vous sentiriez-vous? Pourriez-vous comprendre que cette personne exprime son côté réfléchi et son manque de spontanéité? Ceci vous aiderait à accepter la personne, à ne pas être contrarié. En plus, vous apprendriez ainsi à mieux équilibrer les deux principes en étant parfois spontané et parfois réfléchi.

On rappelle souvent aux femmes l’importance d’accepter leur féminité en leur parlant surtout de leur apparence et leurs comportements. Sachez que si vous n’acceptez pas ce que vous êtes à l’intérieur, les efforts que vous faites à l’extérieur ne vous aideront pas à atteindre la sérénité. Ce qui importe, c’est de vous donner le droit d’être tel que vous êtes. C’est en observant ce que vous permettez aux autres dans leur façon d’être que vous saurez ce que vous acceptez en vous. Par exemple, quand votre partenaire change facilement d’idée, pouvez-vous l’accepter?

En acceptant les différences propres aux deux principes, vous verrez vos relations s’améliorer grandement. Parfois ce sera madame qui sera spontanée alors que monsieur voudrait réfléchir. L’inverse est aussi vrai, parfois monsieur sera spontané pour prendre une décision alors que madame veut y réfléchir. Au lieu de vouloir changer votre partenaire, vous comprendrez l’importance de s’ajuster l'un à l’autre pour vous aider à l’accepter. 

Vous serez plus facilement capable de passer d’un principe à un autre plutôt que d’être soit une personne réfléchie soit une personne spontanée. Et cela tout en acceptant que les autres ne soient pas obligés d’avoir la même attitude que vous. Vous développerez l’équilibre au lieu de vous situer dans les extrêmes : trop féminin ou trop masculin.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend