(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Comment l’écoute peut grandement améliorer les relations de couple

Banniere 300x250 Ecoute ton corps avril 2015.jpgJe commence cet article en vous demandant : SAVEZ-VOUS VRAIMENT ÉCOUTER ? Sur une échelle de un à dix, comment évaluez-vous votre qualité d’écoute ? Après avoir trouvé votre réponse, je vous suggère de vérifier auprès de votre partenaire ou d'un proche quelle serait son évaluation. 

Cet article s’adresse spécialement aux couples, mais les informations que vous y trouverez peuvent aussi bien servir à améliorer votre écoute dans n'importe quelle relation personnelle ou professionnelle. 

Pourquoi les gens vivent-ils autant de problèmes de relation ? Pourquoi y a-t-il un taux si élevé de séparations et de divorces dans le monde entier ? Parce que la plupart d’entre nous n’ont pas appris à communiquer réellement. 

Une bonne communication doit commencer par une bonne écoute et une bonne relation n’est possible qu’avec une bonne communication.

 

 Grâce à une bonne écoute, il est alors beaucoup plus facile de bien communiquer et communier avec l’autre. 

Lorsque votre partenaire vous partage quelque chose, vous n’avez qu’à recevoir ce partage. S'il ne vous pose aucune question ou ne vous demande pas votre opinion, alors pourquoi vouloir aller plus loin ? Par exemple, monsieur arrive à la maison et dit : « Ah, quelle bonne journée aujourd’hui ! Je suis très fier de moi ». L’épouse ajoute : « Ce serait tellement agréable si tu avais un tel esprit positif tous les soirs au lieu de critiquer tes collègues ou ton travail comme tu le fais souvent. » On voit que cette dame n’a pas du tout écouté son conjoint, mais plutôt son ego. 

Cependant, il arrive que votre partenaire vous partage quelque chose et vous sentez qu’il pourrait avoir besoin d’aide même s'il n'en demande pas. Par exemple, madame dit à monsieur : « Tu es trop absent à cause de ton travail et je dois m'occuper de tout, la maison, les enfants… j’en ai assez. » Si son conjoint écoute bien, il s’apercevra qu'elle n'a fait aucune demande et qu'afin de savoir pourquoi elle lui dit cela, il pourrait lui suggérer d'exprimer clairement ce qu'elle veut qu'il fasse. N’est-ce pas mieux que de réagir parce qu'il se sent attaqué ? S'il laisse son ego répondre, il dirait p.ex. : « Et moi ? Tu ne crois pas que j’aimerais pouvoir être plus souvent à la maison ? Tu crois que je ne fais rien au travail ? N’oublie pas que je fais cela pour vous tous ! » 

Souvenez-vous que la plupart des gens ne savent pas formuler une question claire ou faire une demande précise même s'ils ont véritablement besoin d'aide. Il est bon de vérifier à quoi l’autre s’attend de vous ou ce qu'il vous demande comme aide. 

Certaines demandes peuvent aussi s’avérer au-delà de nos limites. Chaque personne a le droit de faire des demandes et c’est même une bonne idée de le faire plutôt que d’attendre que les autres fassent de la télépathie et devinent ce que nous voulons. Cependant, personne au monde n’est obligé de dire oui à une demande. Nous devons tous accepter le fait que nous avons des limites et que les autres en ont aussi. 

Si votre partenaire vous demande quelque chose qui vous semble trop exigeant, le fait de l’avoir écouté ne veut pas dire que vous devez répondre à sa demande et combler son besoin ou son manque. Soyez vrai avec lui en lui disant que c’est au-delà de vos limites. En même temps, acceptez le fait qu’il devra trouver une autre personne pour répondre à sa demande. Ce que je viens de mentionner est TRÈS difficile à accepter par l’ego et par notre partie possessive. Beaucoup croient qu’un partenaire doit toujours être à notre service pour nous montrer et nous prouver qu’il nous aime. Selon la philosophie de notre école, répondre aux attentes des autres c’est faire plaisir et cela n’a rien à voir avec l’amour véritable. Nous expliquons très bien cette différence dans notre atelier ÊTRE BIEN. 

Il se peut aussi que parfois vous n’ayez pas envie d’écouter votre partenaire. Je sais que cela se produit dans tous les couples. N’avez-vous pas besoin de silence de temps à autre ? Surtout si vous avez des enfants. Soyez donc vrai et exercez-vous à faire des ententes au lieu de vivre la gamme d'émotions qui accompagnent presque toujours le fait d'avoir des attentes. 

Il se peut aussi que vous soyez très concentré à une tâche et que l’autre vienne vous interrompre. Si cela vous dérange, je vous suggère de commencer vous-même à être plus respectueux envers votre partenaire quand il est occupé. Le meilleur moyen est de vérifier auprès de l'autre s'il est disponible à nous écouter avant de commencer à parler. Un couple qui peut agir ainsi est un couple qui s’écoute bien. 

Je termine avec trois conseils très importants :

  1. Ne jamais sauter aux conclusions. Si vous répondez trop vite, croyant que vous avez déjà compris, il est plus que certain que vous n’avez pas vraiment compris ce que l’autre vous a dit. Cela signifie qu’au lieu de l’écouter, vous écoutiez les voix de votre ego qui croit tout savoir.
  2. Pour bien écouter, c’est-à-dire pour bien savoir ce que l’autre veut réellement dire, vous n’avez qu’à vérifier en posant des questions avant de répondre trop vite.
  3. Ne pas tomber dans le piège de parler de vous lorsque votre partenaire vous parle de son problème. 

Lise Bourbeau

Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons les articles suivants :

infolettre.JPGAbonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Être bien, ça s'apprend